Accueil

Présentation

Version imprimableSend by email

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il est aujourd'hui Directeur du Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne.

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • Dernier paru : À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  •  

Dernier article :

À la mémoire de Madame Zlatin

Pour Bernard Kouchner, en signe d’amitié

   Pas une journée ne s’écoulait sans que Sabine Zlatin nous offrit sa visite. En dépit de la discrétion qu’elle cultivait quand elle poussait la porte de notre commerce, on ne manquait pas de remarquer sa présence, soit qu’on savait qui était cette dame, soit qu’on était frappé par sa stature que le temps ne ternissait pas. “Vous savez...”. C’est ainsi qu’elle commençait chaque phrase. Et ce qu’elle avait à nous dire portait immanquablement, non pas sur sa santé qui aurait pu justifier sa démarche, mais sur les “Grands travaux” du Président de la République, la réalisation de l’un de ses vœux personnels. Car le Président Mitterrand avait opté pour la construction de la Bibliothèque nationale et... l’ouverture du “Musée-mémorial des enfants d’Izieu”. 

Sabine Zlatin était venue s’installer dans cette maison avec son époux, en mai 1943, où le couple avait décidé d’accueillir des enfants juifs des camps d’internement du sud de la France. « Ici, vous serez tranquilles » lui avait dit le sous-préfet de Belley quand il accueillit les Zlatin en ce début de printemps. Izieu est alors en zone d’occupation italienne, temporairement à l’abri des persécutions antisémites.

Agenda

- Chaque vendredi, à 11 h, chronique sur RCF aude, qu’on peut retrouver sur <questionsenpartage>

- lundi 12 septembre : Jury EPP Lyon

- lundi 19 septembre, 9 h - 13 h : Cours I, EPP Paris

- vendredi 23 septembre, de 15 à 17 h 30 et samedi 24, de 10 à 12 h 30, Inscriptions au PUC, Maison St Pierre à Narbonne, 4 rue Garibaldi

- lundi 26 septembre, Cours II, EPP Paris

- jeudi 29 septembre, 20 h 45, à St Bonaventure de Narbonne, Veillée au cloître

- vendredi 30/9 et samedi 1/X, inscriptions au PUC