Accueil

Présentation

Version imprimableSend by email

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il est aujourd'hui Directeur du Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne.

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • Dernier paru : À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  •  

Dernier article :

L’Evangile est à vocation mondiale

   Pour Bertrand Caux, en hommage amical,

   Le christianisme demeure la première religion du monde avec plus de deux milliards de fidèles. Et si nous assistons en Europe à un certain essoufflement de nos Eglises, nous devons prendre de la distance et de la hauteur à l’échelle du monde. L’avenir du christianisme ne se joue plus en Europe ni même en Amérique du Nord mais dans ces immenses continents que sont l’Amérique latine, l’Afrique et l’Asie. Et quand on déplore la désertification de nos églises, nous ne pouvons oublier la vitalité démographique et spirituelle des jeunes Eglises de ce que nous appelions le Tiers-Monde. Notons l’ambiguïté des nouvelles Eglises évangéliques qui se multiplient, mais à leur manière elles témoignent de l’attrait universel de la figure du Christ et de la fraîcheur de l’Evangile. Elles font  aussi souvent la preuve d’une inculturation réussie dans des cultures étrangères à l’Occident.

    La chance de l’Eglise catholique au XXIe siècle, c’est la prise de conscience  croissante de la relativité de la culture occidentale qui fut la culture dominante de l’Eglise durant des siècles. Le message chrétien a été pensé et reformulé sous le signe de la tension entre Jérusalem et Athènes. Même si le phénomène est encore balbutiant, l’Eglise comprend qu’elle doit prendre en compte un tertium quid à savoir l’autre non occidental qui n’est ni juif ni grec. De même que le christianisme naissant a surmonté la dualité du juif et du grec, il doit dépasser la dualité de l’occidental et du non occidental. Pour la première fois, à l’âge de la mondialisation, la mission au nom de l’universalité de l’Evangile pourrait ne pas coïncider avec l’emprise d’une culture dominante. Nous sommes ainsi convaincus de la vocation catholique, c’est-à-dire mondiale de l’Evangile qui doit pouvoir devenir le bien de tout homme et  de toute femme.

Agenda

Version imprimableSend by email
31 /3/ 2018 : PUC - M° St-Pierre
    9.30-12 h 30 : Intro à la philosophie, cours 2
    14-17 h : Introduction à l’islam (G. Leroy), cours 1

 

7 /4/ 2018 : PUC - M° St-Pierre
    10-12 h : Intro au Nouveau Testament, cours 3
    14-15 h 30 : hébreu biblique
 
19 / 4/ 2018, 18 H 30, N.D. de l’Abbaye, 103 rue Trivalle
à Carcassonne : 3e conférence sur la bioéthique
L’intelligence artificielle : soigner, réparer, augmenter, immortaliser ?
Pr. J. Bringer - P. Tanguy-Marie Pouliquen, cb
 
26/4/2018, 18 h 30, Maison St Pierre, rue Garibaldi
à Narbonne : 4e conférence sur la bioéthique
Procréation, amour ou technique
Pr. Pierre Mares - Fr. R. Bergeret, op
 
5/5/2018
9.30-12 h 30 : Intro à la philosophie, cours 3 
14-17 h : Introduction à l’islam (G. Leroy), cours 2
 
12/5/2018, à partir de 20 H 45
La Nuit des Cathédrales, à Saint-Just
Les Petits Chanteurs de Narbonne, Musique et orgue (S. Poujade)
En alternance avec des textes du M-Â dits par Marie-Christine Barrault
 
23/5/2018, 18 h 30, Maison St Pierre, rue Garibaldi
à Narbonne : 5e conférence sur la bioéthique
L’embryon est-il une personne