Accueil

Présentation

Version imprimableSend by email

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il est aujourd'hui Directeur du Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne.

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • Dernier paru : À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  •  

Dernier article :

Il y a 50 ans, à Tokyo, Michel Jazy... (1)

Pour Jackie, dont Michel Jazy ne fut pas le moindre des supporters...

   Lorsqu’il débarqua à Tokyo, avec l’équipe de France d’athlétisme, au début du mois d’octobre 1964, Michel Jazy était alors considéré comme le meilleur coureur du monde sur 5000 mètres, voire sur 1500 mètres. N’était-il pas champion d'Europe en titre du 1500 m, et n'avait-il pas été médaillé d’argent quatre ans plus tôt, à Rome, sur cette dernière distance ? Personne n’avait oublié, surtout pas Michel. Aussi était-il tout à fait justifié à vouloir concourir sur les deux distances.

L’idéal recherché par tout athlète est de disposer du maximum de ses moyens le jour de la compétition. La barrière est mince entre l’hypermotivation et la déprime et il s’en faut toujours de peu pour basculer de l’une à l’autre.

Un peu pour se rassurer, il se testa sur 1200 mètres, deux jours avant les séries du 1500 mètres, en compagnie de ses compères Michel Bernard, le rival de la première heure, et Jean Wadoux, l’étoile montante du demi-fond français. Michel Jazy parcourut cette distance en 2’50”, soit au rythme de 3’32”5 au 1500, temps nettement supérieur au record du monde de l’époque. Michel ne s’était jamais senti aussi à l’aise. Les choses se présentaient donc bien. La presse française exultait, et commençait à auréoler Jazy des lauriers d’une victoire avant l’heure. Personne n’envisageait que la gloire française du sport n’entérinât pas sa supériorité à Tokyo.

Une première contrariété vint troubler le projet de Michel, conséquente au nombre d’engagés sur 1500 mètres. Il lui fallait, comme à tous les coureurs qui allaient se qualifier, disputer un tour de série supplémentaire. Michel dut renoncer

Agenda

Version imprimableSend by email

Chronique hebdomadaire chaque vendredi, à 11 h, sur RCF, en podcast sur ce site

jeudi 11 mai - 20 h 45, St-Bonaventure, Narbonne, Veillée au cloître

samedi 20 mai - PUC - 10 h - 12 h : Les Actes des apôtres, par le P. L. Caraguel

samedi 27 mai - PUC - 9 h - 12 h : Organisation de l’église, par Mgr P. Valdrini

samedi 3 juin - PUC - 10 h - 12 h : L’Évangile de saint Jean, par le Fr. François Bustillo

samedi 10 juin - PUC - 9 h  - 12 h : Organisation de l’église, par Mgr P. Valdrini

vendredi 16 juin - CMPP Narbonne, 14 h, cfrce “L’islamisme”, G. Leroy

samedi 17 juin - PUC - 10 h - 12 h : L’Évangile de saint Jean

samedi 1er juillet - PUC - 10 h - 12 h : L’Évangile de saint Jean