Accueil

Présentation

Version imprimableSend by email

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il est aujourd'hui Directeur du Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne.

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • Dernier paru : À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  •  

Dernier article :

Les angoisses de l'An Mil

Pour Yves Giorello, en hommage amical

    L’arrivée du nouveau millénaire n’a pas la coloration terrifiante que lui prêteront certains ecclésiastiques à la Renaissance. Une chose est de craindre jusqu’à l’angoisse la fin définitive des temps, une autre est d’envisager le futur inscrit dans une visée eschatologique. Celle-ci prédomine en cette fin de Xe siècle, chez les clercs comme chez leurs ouailles. Les Écritures ne sont pas innocentes de cet état d’esprit. L’Apocalypse de saint Jean annonce en effet le relâchement par l’Ange du démon qu’il a enchaîné pour mille ans. Même l’Empereur germanique Othon III va jusqu’à revêtir une pèlerine d’hermine représentant des scènes de l’Apocalypse !

 On cherche dans des signes surnaturels la libération du diable. De préférence dans le ciel. Et voilà qu’en 1014 on repère une comète dont on dit qu’elle allume des incendies sur son passage. Tout monstre qui naît, à l’étable ou dans les chaumières, toute famine, toute épidémie est un signe, comme cette  éclipse qui, en 1033,  épouvante les populations.

Agenda

Version imprimableSend by email

Chronique hebdomadaire chaque vendredi, à 11 h, sur RCF, en podcast sur ce site

jeudi 11 mai - 20 h 45, St-Bonaventure, Narbonne, Veillée au cloître

samedi 20 mai - PUC - 10 h - 12 h : Les Actes des apôtres, par le P. L. Caraguel

samedi 27 mai - PUC - 9 h - 12 h : Organisation de l’église, par Mgr P. Valdrini

samedi 3 juin - PUC - 10 h - 12 h : L’Évangile de saint Jean, par le Fr. François Bustillo

samedi 10 juin - PUC - 9 h  - 12 h : Organisation de l’église, par Mgr P. Valdrini

vendredi 16 juin - CMPP Narbonne, 14 h, cfrce “L’islamisme”, G. Leroy

samedi 17 juin - PUC - 10 h - 12 h : L’Évangile de saint Jean

samedi 1er juillet - PUC - 10 h - 12 h : L’Évangile de saint Jean