Charte de "Religion pour la Paix" - Languedoc

Version imprimableSend by email

CHARTE de la section interreligieuse de NARBONNE

________

1 - D'où venons-nous ? La section inter-religieuse de Narbonne regroupe des femmes et des hommes appartenant à différentes traditions confessionnelles, désireux de se rencontrer dans un esprit cordial qu’ils cherchent à répandre en vue de promouvoir la paix sociale et le mieux vivre-ensemble dans ce monde pluri-culturel et pluri-confessionnel.

* * *

2 - Qui sommes-nous ? Nous sommes des femmes et des hommes qui se réclament des grandes traditions religieuses de l'humanité, portant leurs responsabilités, formant des espaces ouverts de rencontre fraternelle, de pensée, d'action et de prière.

* * *

3 - Que voulons-nous ? Nous ne constituons pas un Parlement des religions ou une conférence d'autorités religieuses. Nous voulons être comme un "laboratoire", une cellule vivante, un lieu de création et de liberté. Notre groupe cherche à s’inscrire, à sa place, dans le réseau des associations nationales et internationales travaillant diversement pour la paix. Nous avons une conscience aigüe de l'âpreté de la rencontre des religions, comme de toute rencontre authentique. Et nous savons qu'on 

 

assassine encore au nom d'un prétendu dieu au lieu de sauver l'homme dans sa diversité. Nous refusons cette prétention de posséder la vérité dernière au nom de laquelle on se donne un droit de vie et de mort. Toutes les religions ont connu ce vertige qu'il faut dissiper. Nous ne voulons pas du syncrétisme qui nie les différences entre les traditions religieuses, et entre les cultures. Nous voulons mettre une dynamique de la communication à la place de l'hostilité, de l'exclusion, de l'ignorance. Nous ne voulons pas que les religions se ferment sur elles-mêmes, ni qu'elles se coalisent et prétendent dicter la paix aux sociétés. Nous voulons qu'appuyées sur leurs ressources propres, fidèles à l'appel qu'elles ont entendu, elles cherchent avec tous cette paix qu'il faut sans cesse construire dans le réalisme et l'espérance. Nous refusons de fuir notre monde moderne en train de se chercher. Nous voulons que les religions, qui ne sont pas des organismes parfaits, soient prêtes à corriger leurs orientations dans le monde en restant fidèles à elles-mêmes.

* * *

4 - Quel objectif poursuivons-nous ? Dans leurs textes fondateurs et l'expérience des meilleurs de

 

leurs membres, toutes les religions se déclarent pacifiques et pacifiantes. Or, les religions peuvent-elles assurer qu’elles ont toujours œuvré pour la paix du monde ? Elles ont pourtant le devoir et le pouvoir de servir, alors qu'elles peuvent malheureusement desservir. Elles n'ont guère essayé de faire la paix les unes avec les autres bien que la paix entre les religions soit une des conditions de la paix entre les peuples. Les religions doivent donc, du même mouvement, faire la paix les unes avec les autres, se tourner vers leurs sources dont plusieurs leur sont communes, faire l'effort de comprendre les obstacles à la paix, les conditions de la paix et les buts de la paix dans le monde actuel, agir en conséquence.

                                         NOUS VOULONS QUE LE DIALOGUE

                                       NE SOIT PAS UNE MATIÈRE À OPTION

                                              MAIS UNE MANIERE D'ÊTRE

* * *

5 - Que faisons-nous ? Nous constituons un réseau souple et novateur, se réunissant régulièrement dans la perspective d’apprendre à nous connaître et d’apprécier la richesse de l’apport de chacun dans la différence respectée. Nous suscitons des thèmes de réflexion et d’échanges, nous donnant d’en proposer la synthèse à des organismes ou des institutions, locales ou régionales, que notre travail servirait. Nous organisons des confrontations amicales. Nous informons, nous nous formons par les moyens qui sont à notre portée. Nous nous apprêtons à agir sur le terrain autant que nous le pouvons. En tout ceci, nous coopérons avec ceux qui poursuivent des buts analogues aux nôtres et nous servons la concertation de tous ceux qui veulent trouver la place des religions dans une humanité devenant, difficilement mais réellement, solidaire. Nous sommes conscients de la disproportion entre nos moyens et nos ambitions. Nous ne sommes pas un pouvoir mais l’un de ses catalyseurs.

* * *

6 - Comment sommes-nous organisés ? Nous sommes une antenne régionale de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, ONG internationale ayant un statut consultatif auprès des Nations Unies. Nous respectons toutes les recherches du sens de la vie qui sont inspirées par la solidarité, l'ouverture de l'esprit et du coeur, la compréhension critique de ce monde-ci, le respect des droits de l'homme, la volonté de justice et de paix. Nous réservons la responsabilité de notre groupe à des membres des grandes traditions religieuses.

* * *

Nous souhaitons œuvrer à notre portée, dans la ville et dans la région, à partir d’une connaissance acquise des tensions fondées sur des perceptions négatives de la différence. Nos traditions religieuses se veulent ouvertes au monde ; elles organisent progressivement des rapports respectueux entre les religions et les instances de l'Etat sous le signe de la laïcité et des droits de l'homme.