Histoire

Martin Luther (1483-1546) - Repères

“Un saint manqué” (Jacques Maritain), “Un génie du christianisme” (Yves Congar), “Un des pères spirituels de l’Europe” (Chancelier Helmut Kohl).

   Martin Luther naît en 1483, à Eisleben, dans le land Saxe-Anhalt, d’une famille de mineurs. Il est écolier successivement à Mansfeld, à Magdebourg et à Eisenach où naîtra plus tard Jean-Sébastien Bach, en 1685, et où séjourneront Gœthe et Wagner.

C’est à Erfurt que Luther poursuit ses études supérieures. Il accède au grade de Maître ès arts en 1505. C’est alors qu’il entre en noviciat, au couvent des Augustins, devient moine, puis est ordonné prêtre deux ans plus tard, en 1507, et enseigne la philosophie au couvent d’Erfurt.

Il étudie la Vulgate, Guillaume d’Ockham qui aura sur Luther une grande influence, Gerson, et bien évidemment Augustin d’Hippone. Luther s’initie dans le même temps aux Sentences des Lombards. Mais c’est surtout à l’éthique d’Aristote que Luther s’intéresse, quand il entre au château de Wittenberg, où il commence à enseigner.   

À Rome, la basilique Saint-Pierre a été brûlée, tandis que Luther est sous-prieur des Augustins. En 1512, il obtient son doctorat en théologie et prend en charge, dès 1513, l’enseignement biblique à l’Université de Wittemberg. Sa théologie s’appuie fondamentalement sur l’Ecriture et “l’Ecriture seule” (Scriptura sola). 

Pages