Histoire

L’horrible supplice

   La crucifixion est un supplice introduit par Alexandre le Grand qui fit “crucifier 800 Juifs devant ses yeux”, (Flavius Josephe). En 66, une rébellion cause la crucifixion de 3630 hommes, femmes et enfants”. F. Josephe en a dénombré jusqu’à 500 en une journée. On dit que le lieu des exécutions se remarquait à première vue tant il apparaissait comme une forêt de croix. « À peine pouvait-on suffire à faire des croix et trouver de la place pour les planter » (cf F. Josèphe, Guerre de Juifs, LV, 11, 1). 

À Rome, la crucifixion est considérée comme la plus infamante des peines. Cicéron disait qu’ « entre gens bien élevés on n’osait pas prononcer le mot “croix ». La crucifixion est une châtiment réservé aux brigands, aux meurtriers, aux esclaves, et à tous ceux qui n’ont pas la citoyenneté romaine. 

La flagellation précède la crucifixion, avec un fouet terminé par des billes de plomb ou des osselets. 

La croix se compose de deux parties. L’horizontale et la verticale, forment un tau grec (T). Le bois vertical mesure de 2 mètres à 5 mètres. En haut de la croix était cloué un écriteau sur lequel figurait le nom du condamné et le motif de sa condamnation.

Pages