Histoire

Naissance du marathon

À mes deux Bernard, Touchot et Kouchner, que j’ai entraînés dans cette aventure

Ils défilent aujourd’hui, ces fous du fond, sur un bitume qu’on pourrait croire coulé pour la circonstance. Ils vont vite, très vite. À vingt kilomètres par heure, les motards qui les filment ne nous laissent même plus le temps de lire les panneaux publicitaires jalonnant leur parcours comme une haie d’honneur.

Pages