Philosophie

Nietzsche et la religion

Nietzsche réagit contre un christianisme moral qui valorise le non-humain, l’ascèse, l’humilité. Pour lui la croyance est révélatrice de quelque chose d’autre (1).

 

Nietzsche se fonde sur le présupposé suivant : celui qui croit veut croire. La croyance s'origine non pas dans un objet à croire, mais dans la volonté de croyance.

Pages