Théologie

"Jésus est ressuscité !" Qu'est-ce à dire ?

Pour Guy et Marie-Claude Arsac, en hommage amical

   Dans la résurrection de Jésus, il y a à considérer le fait et le sens. Nous nous trouvons devant un cas particulier où se joignent fait et mystère. Le fait est constaté, rapporté, conformément à l’anthropologie juive de l’époque : le corps de Jésus n’est plus mort. 

L’histoire de Jésus de Nazareth, du seul point de vue humain, s’arrête à sa mort. La Résurrection —fait et sens— est l’événement à la frontière de l’histoire et de l’éternité. 

Les disciples éprouvaient toutes les difficultés à faire admette la singularité de la nouvelle qu’ils annonçaient. Le défi à relever, en effet, allait être d’annoncer ce qu’ils avaient vu et entendu, i.e. de témoigner de la vie, de la mort, et de la résurrection de Jésus. Cependant, si difficile qu’apparut leur tâche —et que sans aucun doute elle le fût— les apôtres n’ont pas douté de sa nécessité.

Pages