Pour Sophie Guerlin, en hommage amical

   Arrivé peu avant le XIIe siècle BC un peuple d’origine crétoise s’est installé au bord de la mer, au nord du Sinaï. Ce sont les Philistins. Ils furent repoussés vers cette contrée qu’on appelle aujourd’hui « la bande de Gaza ». Ils y fondèrent plus au nord Askelon et Ashod où ils s’installèrent. C’est de leur nom qu’est dérivé, sous sa forme latine, le nom de cette région côtière : « Palestine ».

La « Palestine » s’étendit d’abord à Canaan, de Salomon jusqu’à César. Les Romains entendaient sous ce terme l’étendue comprise entre la Mer Méditerranée et le Jourdain.

Sur la colline de Jérusalem se situait probablement le palais du roi David et le temple de Salomon.

    Qui sont les Sémites dans la Bible ?

Après le déluge Abraham rassemble et répartit les peuples sur toute la terre. Ces peuples sont issus des trois fils de Noé : Cham, Japhet et Sem. Tandis que se réfèrent à l’ancêtre Cham les Égyptiens, les Nubiens, les Libyens, les Éthiopiens, et les peuples d’Arabie du Nord, Japhet est présenté comme celui qui rassemble Phéniciens, Philistins, les peuples d’Asie Mineure, les Mèdes et les Grecs. Le troisième fils de Noé, Sem, est l’ancêtre des peuples d’Arabie, les Sémites, qui rassemblent les juifs et les arabes.

Ceci étant posé le prochain article présentera l’histoire du sionisme et ses branches.     

 

Géard Leroy, le 17 mai 2024