Présentation

 

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il a fondé le Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne, dont il a cédé récemment la direction

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  • L’Événement. Tout est parti des rives du Lac, aux éditions L’Harmattan. En savoir plus
  • Néron, imp. De Bourg, 2019
Continuer à lire

Dernier article :

L’émergence d’un islam européen à l’épreuve de la modernité

Conférence du Pr Claude GEFFRÉ à Rabat 

Le thème général de la session : « réalités perçues, réalités en profondeur » concerne les images de l’islam et du christianisme qui sont le plus souvent transmises dans le domaine des médias. Il y aura de nombreuses interventions sur ce sujet au cours de notre colloque. Pour ma part, je me contente d’observer que depuis le 11 septembre 2001, les médias continuent d’entretenir le fantasme d’un monde musulman en guerre contre l’Occident et considèrent volontiers la croissance démographique des musulmans dans les pays de l’Union européenne comme le début de l’islamisation progressive de l’Europe. On demeure dans le cadre du fameux « clash des civilisations ». Face à cette image trop souvent répandue, je voudrais seulement évoquer ici cette réalité profonde que constitue l’émergence d’un islam européen. Il s’agit selon moi d’un évènement historique considérable qui concerne le destin même de l’islam comme deuxième religion du monde. Il concerne aussi non seulement le dialogue islamo-chrétien mais le destin même de la communauté mondiale face aux dérives de la mondialisation. Du fait de la mondialisation, c’est tout le monde musulman qui est confronté aux valeurs occidentales et il est justement permis de considérer l’islam européen (l’Europe compte déjà plus de 15 millions de musulmans et l’islam est devenu la deuxième religion de la France) comme une chance historique pour une nouvelle coexistence de l’identité musulmane et de l’identité occidentale. Il s’agit finalement d’une négociation réussie entre l’islam de toujours et la modernité. En dépit des conflits tragiques entre le Nord et le Sud et des luttes fratricides que connaît le monde musulman contemporain, je crois que l’histoire de la communauté mondiale est plutôt sous le signe de la convergence progressive de tous les peuples de la terre. Il suffirait de rappeler que le progrès de l’alphabétisation des femmes coïncide avec une baisse générale de la fécondité. Dans la trop courte intervention qui suit, je prends tout d’abord le risque de réfléchir sur les diverses stratégies de l’islam face à la modernité. Dans un second temps, je voudrais évoquer la responsabilité historique commune de l’islam et du christianisme face aux dérives actuelles de la mondialisation.

Continuer à lire