Qui sont les Yezidis ?

Pour Anne Saccalais, en hommage amical

   Avant l'apparition de l'islam au VIIe siècle, le peuple kurde se rattachait à plusieurs courants religieux, dont le zoroastrisme, le christianisme et, au côté de petites minorités juives, le yezidisme. En dépit de la fidélité de certains à leur tradition, de nombreux Kurdes se convertirent à l’islam au cours de la première moitié du VIIe siècle. Si les musulmans sont aujourd’hui majoritaires au sein du peuple kurde, les Yézidis n'en demeurent pas moins une composante majeure, malgré les tensions créées avec les Kurdes musulmans.

Généralement considérés comme des kurdes non islamisés, souvent diabolisés en raison de leur culte, les Yézidis constituent une communauté dont il est bien difficile d’estimer le nombre. Avant 2003, Bagdad n’en estimait que quelques milliers alors qu'ils étaient plus vraisemblablement quelques centaines de milliers. 

Le Yézidisme est une religion strictement communautaire. On naît Yézidi, on ne le devient pas. Le Yézidisme est monothéiste. Dieu est unique. Il est le créateur du cosmos et de la vie. Dieu est lumière tel le soleil qui rayonne sur la terre. C'est la raison pour laquelle le Yézidi prie toujours face au soleil. En cela le Yézidisme est comparable au zoroastrisme mésopotamien et persan.

Continuer à lire

Pages