Présentation

 

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il a fondé le Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne, dont il a cédé récemment la direction

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Prochaines interventions :

  • Vendredi 8 novembre, à 20 h 30, à la Maison Saint-Pierre, conférence de Gérard Leroy proposée par le PUC de Narbonne : « L’islam de la mort de Mahomet à l’An Mil ; de la fitna au déclin abbasside »,
  • Vendredi 22 novembre, à 20 h 30, à la Maison Saint-Pierre, conférence de Gérard Leroy proposée par le PUC de Narbonne : «  La complexité géopolitique du Proche-Orient depuis les bouleversements du dernier quart du XXe siècle. »
  • Vendredi 29 novembre, à 20 h 30, à la Maison Saint-Pierre, conférence de Ghaleb Bencheikh, Président de la fondation de l’Islam de France, proposée par le PUC de Narbonne : «  Présentation de la Fondation de l’islam de France. » 

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  • L’Événement. Tout est parti des rives du Lac, aux éditions L’Harmattan. En savoir plus
  • Néron, imp. De Bourg, 2019
Continuer à lire

Dernier article :

La philosophie au pied du mur

Pour Henri-Luc, en hommage amical,

   Grâce aux développements de la science et de la technique, la raison positive et scientifique a jeté, au XXe siècle, les bases de transformation de la civilisation occidentale, voire mondiale. Les effets se font sentir aujourd’hui et inquiètent devant la capacité nouvelle à s’autodétruire totalement, à devoir modifier nos usages pour préserver la planète, à initier une organisation collective en réseau plus qu’en ordre hiérarchique, à porter plus loin la maîtrise du vivant jusqu’à augmenter de façon considérable la durée de vie. La puissance de la technique a bouleversé notre rapport au monde et à l’homme. Paradoxalement, en même temps que progressent les techniques de communication l’individu se sent plus solitaire que jamais, et redevient “le pion sur l’échiquier du temps” qu’observait Héraclite en son temps. 

Où allons-nous ? Quel destin attend l’humanité ?

Les conséquences liées aux progrès de la biologie depuis un bon demi-siècle s’avèrent décisives. L’homme saisit les mécanismes de la vie, et passe du consentement à la passivité devant les phénomènes naturels à la prise en charge responsable de son histoire, au point de pouvoir agir sur les fondements mêmes du vivant. Ce faisant, le champ des possibles s’élargit jusqu’à donner le vertige. La nature humaine est en jeu. La réflexion éthique est convoquée, dès lors que l’homme peut devenir objet d’expérience et de transformations radicales. Certains voient l’ombre menaçante se répandre sur l’espèce humaine. Tandis que la civilisation occidentale s’attache à la recherche d’un bonheur douillet, de nouvelles questions surgissent, embarrassantes, préoccupantes, essentielles.

Continuer à lire