Le P. Joseph Moingt nous a quittés

Pour Xavier Larère, en hommage amical

   Les étudiants de l’année 1970-71 de cette nouvelle faculté de théologie ouverte aux laïcs à l’Institut Catholique de Paris, se souviennent de l’enseignement de christologie du Père jésuite Joseph Moingt. Il avait une façon bien à lui de décortiquer chaque verset, chaque mot du texte, pour en restituer toute la densité significative.

Entré dans la Compagnie de Jésus à 23 ans, en 1938, Joseph Moingt est mobilisé puis fait prisonnier et passera le temps de la guerre en Pologne. Dès sa libération, il termine son noviciat à Laval et reçoit son ordination en 1949. Ses études l’amèneront à rédiger une thèse sous la direction du Père jésuite Jean Daniélou, sur la Théologie trinitaire selon Tertullien. Par la suite, le P. Moingt approfondira sa connaissance des Pères de l’Église, qu’il enseignera au scolasticat jésuite de Chantilly puis au Centre Sèvres.

Quand, en 1980, J. Moingt a pris sa retraite tous les étudiants s’étonnaient en le voyant enfourcher son vélo, qui semblait aussi vieux que lui et qu’il n’abandonnera qu’autour de ses 90 ans !  Le P. Moingt faisait partie du paysage de la catho.

Il allait fêter ses 104 ans en novembre prochain.

Continuer à lire

Pages