Présentation

 

Gérard LEROY est théologien laïc, spécialiste de science et de théologie des religions. Avant d’être professeur de philosophie morale, il a travaillé dans  différents domaines rattachés à la santé, enfin comme conseiller ministériel.

Pendant 7 ans il a assuré la fonction de Secrétaire Général de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix (section française). Il fut, avec Bernard Kouchner, l’un des fondateurs de l’association RÉUNIR, dont il a été vice-président.

Gérard LEROY fut reçu, après la traduction de son premier ouvrage en roumain, membre de l’Académie des Hommes de Sciences et de Lettres de Bucarest.

Il a fondé le Pôle Universitaire Catholique (PUC) de Narbonne, dont il a cédé récemment la direction

Pour son travail en faveur du dialogue interreligieux, il a été distingué par la République.

Ses publications :

  • Dieu est un droit de l'homme, Préface de C. Geffré, Cerf, 1988
  • A vos marques, Guide pratique de la mise en condition physique, Préface de B. Kouchner, Éd. Trédaniel, 1992
  • Guide pratique du Paris religieux, en collaboration, Parigramme, 1994
  • Bassins de jardins, Éd. Denoël, 1995
  • Le salut au-delà des frontières, Préface de C. Geffré, Ed. Salvator, 2002
  • Christianisme, Dictionnaire des temps, des figures et des lieux, Éditions du Seuil, en collaboration
  • Vingt histoires bibliques racontées à Pierre et à ses parents, Préface de Mgr Alain Planet, Éditions Presses Littéraires.
  • Des matriarches et de quelques prophètes, éditions L'Harmattan, 2013
  • À la rencontre des Pères de l'Église, L'extraordinaire histoire des quatre premiers siècles chrétiens, L'Harmattan. En savoir plus
  • L’Événement. Tout est parti des rives du Lac, aux éditions L’Harmattan. En savoir plus
  • Néron, imp. De Bourg, 2019
  • Regards croisés sur le temps qui passe
    Préface de Patrick Valdrini – Recteur émérite de l’Institut catholique de Paris
    Éditions Sydney Laurent - En savoir plus
  • Dernier paruEn l’an 2000 avant toi, Illustrations de Léopoldine David, Préface de Mgr Alan Planet, évêque du diocèse de Carcassonne-Narbonne, Ed. Sydney Laurent - En savir plus

Continuer à lire

Dernier article :

Qui est et que veut Vladimir Poutine ?

Pour Michèle Lévy, en hommage amical

 Une interview éclairante du rédacteur en chef de Philosophie magazine, spécialiste de la pensée russe, est parue dans le n° des Études de mai 2022. Michel Eltchaninoff nous informe sur la formation « très soviétique » de V. Poutine né dans une Leningrad à laquelle les nazis avaient imposé un blocus dont le jeune Poutine a du mal à  se remettre. Il est le troisième enfant de cette famille ouvrière qui en a déjà perdu 2 en bas âge. Son père, soldat de l’Armée rouge, a été blessé grièvement à la jambe durant cette Seconde Guerre mondiale. Sa mère survécut plus de deux ans au siège de Léningrad. Laissée pour morte elle fut sauvée par son mari de retour de l'hôpital. Après la guerre, le couple travailla à l'usine ferroviaire de Léningrad. C’est sur ce terreau que germa son désir de vengeance.

L’élève Poutine est médiocre, bagarreur. Son institutrice le prend sous son aile et l’emmène visiter les musées de Léningrad. Il y découvre un peu ce qu’est le monde. Vladimir Poutine est sportif et pratique très tôt la lutte et le judo. Il aime jouer au tennis, pratique le ski alpin, l'équitation et la natation.

Vladimir est fan des films vantant la figure de l’espion soviétique. Aussi Poutine a-t-il été attiré par le KGB qu’il a désiré rejoindre. Comme agent subalterne, il a été envoyé en Allemagne de l’Est dans les années 1980, puis s’est mis au service du maire libéral de Saint-Pétersbourg dans les années 1990, en organisant des détournements d’aides occidentales. Il intègre les milieux du banditisme, gravit les échelons, travaille au Kremlin, puis prend la tête du FSB avant de devenir Premier ministre de Boris Eltsine, qui confiera au Président américain qu’il avait fait une erreur en choisissant Poutine comme successeur.

Continuer à lire